Descarga el dossier de presentación

Los ojos de una cámara de fotos, el cuerpo de un texto, los oídos de un desconocido: llegar a tocar el esqueleto de un urbanismo repleto de historias olvidadas, enterradas.  Movimiento / Pausa – Olvido / Recuerdos. Una historia por escribir y para compartir.

“ Nos gusta la forma en que Prisca Villa y su equipo se impregnan y abrazan la ciudad. Los territorios que los acogen nunca quedan indemnes a su paso. Al contrario, se acuerdan de ellos durante mucho tiempo, porque con ellos la ciudad es capaz de sacar a la luz lo mejor de sí misma. ”
Fred Sancère, director de Derrière le Hublot

“ NCNC es antes que nada un gran encuentro humano entre un equipo artístico y los habitantes de un lugar. Es un proyecto que ahonda en cada surco, que posibilita fricciones y encuentros todo con el fin de llevar a cabo una creación in situ y única. Pocos proyectos participativos consiguen calar tan hondo en los espíritus y en los corazones. Tres años después mucha gente nos sigue hablando todavía como un momento importante de sus vidas. ”
Pierre Boisson y Quentin Dulieu, ARTO, Ramonville

 

Proyecciones de la película “Akhfa 2017”, Celleneuve, Montpellier, febrero 2016

Desde 2009, el equipo NCNC realiza películas únicas e itinerantes pertenecientes a un nuevo género cinematográfico: NCNC (Nuevo Cine Neo Cinético). Cada una de estas películas es el resultado de cuatro meses de trabajo, de las cuales cuatro semanas se desarrollan de forma alterna en el territorio (barrio o pueblo) de creación.

Cada una se concibe y se realiza in situ, aprehendiendo todo lo que emana del entorno en el que se desarrolla : geografía, historia, leyendas, arquitectura… y sus habitantes.

Cada película se realiza según los mismos principios pero cada una de ellas deviene una creación única con un guión propio, una banda sonora creada de forma específica y con su propios personajes.

Una película NCNC no necesita cámara de cine, ni película de celuloide… ¡ Ni sala de proyección !

Comments are closed.

El equipo NCNC desarrolla acciones artísticas en el espacio publico, con los habitantes. El colectivo desarrolla proyectos artísticos de territorio que unen el cinema, la fotografía, las artes visuales, las artes escénicas y la intervención en el espacio publico, y devuelve al cinema su esencia: el movimiento.

En su primera creación – Películas NCNC – exploran un hilo sensible entre realidad y ficción, y nos llevan a descubrir una película expresiva, imprevisible, espontanea, itinerante, creada in situ, que explora la fuerza de las fragilidades desconocidas de una ciudad. Un nuevo tipo de road-movie, una experiencia para perderse, llena de anécdotas de la gente de aquí, de la ciudad soñada, de metáforas mitológicas y punzantes…

Miembros del colectivo:

Prisca Villa
Gary Shochat
Jérémie Steil
Christophe Nozeran
Alberto Carreño
Laurent Driss
Amanda Diaz-Ubierna

y muchos otros colaboradores puntuales.

Comments are closed.

MUSICA FUGIT

An Interactive music street theatre piece

“Musica Fugit” is an adaptation of Kamchatka Company’s third production: “FUGIT”. The Kamchàtka actors are joined by an orchestra of musicians who blend in un-noticed into the group and together with whom they all portray the same ‘timeless immigrants’.

The show immerses the audience in a world with numerous paths and seemingly infinite locations, characters which come and go, boundless instruments whose chords refuse to cease being played, poetic, sad, hopeful and painful images and scenes… a hoard of sensations which enter your guts and move you beyond words.

An intense production which transforms public space into a stage and which unites music and theatre in a rare and unique way.

Concept, joint creation and performers: Cristina Aguirre, Maïka Eggericx, Sergi Estebanell, Claudio Levati, Andrea Lorenzetti, Judit Ortiz, Lluís Petit, Josep Roca, Edu Rodilla, Santi Rovira, Gary Shochat, Prisca Villa.
Performers: Amaya Mínguez, Jordi Solé.
Artistic direction: Kamchàtka / Adrian Schvarzstein.

We prefer to perfom with the Zamus Ensemble, in view of the musicians familiarity and understanding of the show’s repertoire and dynamics, but we also can perfom with your favorite musical ensemble.
The Music can be further adapted, in collaboration with the selected ensemble.

A CARRER 88, S.L. production, accompanied by Melando. Co-producer: ZAMUS, Cologne, Germany.
Supported on tour by

 

Duration: 140 min aprox

 

Comments are closed.

MUSICA FUGIT

Théâtre de rue et musique ancienne

“Musica Fugit” est une adaptation de notre troisième production: “FUGIT”.  Un orchestre de musiciens rejoint les comédiens de la compagnie et se fond dans le groupe afin de représenter tous ensemble, les mêmes migrants intemporels.
Le spectacle entraîne le public à travers un monde aux innombrables chemins, une multitude d’espaces, des personnages qui vont et viennent, des instruments dont les cordes refusent de cesser d’être jouées, à travers des images pleines de poésie, d’espoir, tristes et douloureuses… un cumul de sensations qui vous pénètrent les entrailles et vous emmènent au-delà des mots.
Une production intense qui transforme l’espace public en scène de spectacle et qui réunit musique et théâtre d’une étrange et unique manière.

Concept, création collective et interprètes: Cristina Aguirre, Maïka Eggericx, Sergi Estebanell, Claudio Levati, Andrea Lorenzetti, Judit Ortiz, Lluís Petit, Josep Roca, Edu Rodilla, Santi Rovira, Gary Shochat, Prisca Villa.
Interprètes: Amaya Mínguez, Jordi Solé.
Direction artistique: Kamchàtka / Adrian Schvarzstein

Nous préférons jouer avec l’ensemble musical Zamus de Cologne, en raison de la familiarisation avec les musiciens et de leur compréhension du répertoire du spectacle et des dynamiques requises, mais nous pouvons aussi jouer avec votre ensemble musical favori.

Une production CARRER 88, S.L., accompagnée par Melando.  Coproduction: ZAMUS, Cologne, Allemagne.
Aide aux tournées:

 

 

Durée : 140 min approx

Comments are closed.

Migrar

Workshop street theatre and migrations

Migrar” is more than a workshop, it is a journey that the Kamchàtka company offers all those who wish to discover the city which they have arrived in, or which they have never left, with a new viewpoint, free of prejudice, with a child’s curiosity, dealing with the theme of immigration.

Migrar” is a collective experience where theatre is conceived as a social ritual meant for discovering and reinventing oneself, of reencountering one’s own story, similar to the dynamics in our ever-changing society.

Migrar” offers an opportunity of working with a collective, sharing living experiences and feeling as an immigrant through games.

Migrar” offers several days of immersion and exchange between the company members and the participants, with the objective of exploring reality around us with all its complexity, cruelty and beauty, through theatrical techniques, games and well-known codes.

Migrar starts as an individual experience that turns into a collective one.

 

Duration: from 3 days to 1 week. With 3 or 4 artists from the company.

Prior knowledge of street theatre is not required; instead, keenness for wanting to interact with a group and for letting yourself be carried away towards new ways of communication is sufficient. The theatrical techniques are used for creating both a distinctive language and group unity that allow the collective to rediscover everyday life realities and to put forward different tools, which contribute to a broader reflexion over our society.

The participants will be asked to bring : comfortable clothes for physical exercises, an old suitcase, a black and white family photo, brown/gray/black colored old clothes : a suit and shoes for men, dresses, coats and shoes for women.

Comments are closed.

Music for wild beasts

Classical music concert dramatized by the company Kamchàtka, with the orchestra of your choice.

Why concerts nearly always have such a limited and ‘elitist’ crowd? Why very seldom can families or children be seen in concerts?
“When I go to see a classical music concert there is an orchestra with suits on, a conductor who continuously moves his hands conducting the musicians, a concert hall full of people who are very attentive and well dressed, the hall is impeccable and well-lit with scores of elegant and polite ushers, silence rules, and more than anything else, I have to confess, I get bored!”

But… Could it be just the contrary ?

A concert based on themes inspired by ANIMALS: sometimes animals act like human beings and quite more often human beings act like real animals !

Programme :
Camille Saint Saens ( 1835-1921 ) : The Carnival of the Animals (1886)
and more pieces about animals.

The company works each time with a different orchestra. The show has been performed for the GREC festival of Barcelona in 2009 and for the Singapore Arts Festival in 2010.

 

Comments are closed.

Kamchàtka

Street theatre

Eight characters lost in the city, each carrying their own suitcase. Passers-by or immigrants? Naïve and curious, their emotions are barely contained, they know nothing about our norms, our rules and our way of life. The game they play is so subtle it could be mistaken for reality. It is precisely there where a space for dialogue opens, where the spectator becomes an active part of the exchange and the experimentation. Kamchàtka eventually turns into a mirror ; a mirror of our behavior towards the Other, the Foreign, the Different. Shall we build our future with the Kamchàtka members or should we reject them? Intense, potent and contemporary street theatre which prances over frontiers and upon our humanity.

27 different countries and more than 350 performances since 2007 !

Duration: between 60 and 80min.

Comments are closed.

Habitaculum

Living installation – theatre of experience

They invite you to their home, they accept you and convey – always without words – the story of their trip, their memories, their hopes and desires, their nostalgia…Perhaps their story is a universal one, perhaps yours is too… Slowly but surely you start feeling comfortable and let yourself sink into their peculiar universe, their codes and habits. These new neighbors stir up a sense of humanity, surprise and simplicity, brought about by another way of living.

Habitaculum is a unique experience.

“Habitaculum is a joyful show, without uttering a word. Part of this participative theater of the senses that is on the rise.”

La Vanguardia

A journey towards memory and forgetting

Marta Oriach

Duration : it will only depend on you !

Comments are closed.

Kamchàtka is an artist collective of diverse nationalities and disciplines whose members first met in Barcelona in 2006 during a street theatre workshop led by Adrian Schvarzstein. The work of the collective is centered around group improvisation on the streets or productions which are bound to be rewritten on location.

Since 2007, they have created their own poetical language through a trilogy about human migrationsKamchàtka (2007), Habitaculum (2010) and Fugit (2014) – and have toured in 25 different countries across Europe, Asia and the American continent. The company offers also a workshop Migrar, a unique human experience around the show Kamchàtka, for the inhabitants of your city, as well as an indoor production with the symphony orchestra of your choice – Music for wild beasts – an approach of classical music for every audience.

The whole of these productions are available for touring.

 

Collective members : Cristina Aguirre, Maïka Eggericx, Sergi Estebanell, Claudio Levati, Andrea Lorenzetti, Judit Ortiz, Lluís Petit, Josep Roca, Edu Rodilla, Santi Rovira, Gary Shochat, Adrian Schvarzstein, Prisca Villa.

Comments are closed.

Founded in 2007 and set up since 2009 in the « Pic St Loup » district, 30 minutes away from Montpellier in the country, Melando is an association which goals are to encourage the meeting and the openness to the Other through cultural means. Melando aims at touching the largest audience by favouring innovative artistic forms and artistic interventions in the public space both on a long-time basis and in non-dedicated performing arts venues.

>> Melando assists a wide variety of artistic teams with their creative projects and carries out missions relating to production organization, distribution and tour planning both in France and internationally. This is nowadays the company Kamchatka, the NCNC team, the company Sirventès and PADOX

>> Since 2010, Melando organizes « Les Rencontres des Cultures en Pic St Loup » which involves

> a season of multidisciplinary performing arts productions mobile in the various villages of the Pic Saint Loup district

> participatory artistic projects which seek to actively involve the inhabitants and lead with them a collaborative work on landscapes, rural life, identity, history, the living environment and issues linked to the territory.

We are particularly sensitive to cross-over projects seeking to create bonds between the rural world and the culture, working on fabrication of new myths to re-enchant our daily lives, connecting our territory to the world, to artistic interventions in natural areas and revitalizing rural communities and outlying suburbs.

We are currently working on actions which carry out a reflection on identity and values of openness and democracy, provoking the dialogue in between here and there in order to live together in a better way and to understand the world and our society.

« Every culture is born of mixing, meeting and confrontation. Quite the opposite, it is isolation that destroys civilisations” Octavio Paz

Comments are closed.

NCNC FILMS Community Driven Site - Specific Artistic ProjectsDownload the artistic dossier

The eye a camera , the body of a text, the ears of a stranger : Reaching out and touching the bare skeleton of an urbanism packed with stories that are buried, sunk into oblivion.

” Derrière le Hublot has hosted the NCNC team on three different occasions and in two different territories (Capdenac Gare and Cransac) where they carried out those artistic projects of which only they know the secret. When one loves, one doesn’t count the cost. And we love this team. We like the way that Prisca Villa and her team seize and embrace the town. The community that receives them are never left untouched and indifferent. On the contrary, they remember them for a long time, because with them the town can bring out the best in itself.”
Fred Sancère, director of Derrière le Hublot, Capdenac, France

“NCNC is first and foremost a great human encounter between an artistic team and the inhabitants of a place. It is a project that delves into each groove, which sets up friction and encounters all in order to carry out a unique site-specific creation. Few participatory projects manage to touch spirits and hearts as deeply as they do. Three years have gone by (…since the NCNC Film), but many people still tell us how important that moment was in their lives.”
Pierre Boisson and Quentin Dulieu, ARTO, Saison et festival de rue de Ramonville, France

Projections Akhfa2027 Celleneuve, Montpellier Akhfa2027 screening, Celleneuve, Montpellier, France

Since 2009 we have been creating unique and itinerant films which belong to a new cinematic genre: NCNC (Nuovo Cinema Neo Cinetico). Each one of these films is the result of four months of work, out of which 4 weeks take place on-site, within the community, in the designated neighbourhood or village.

Each film is conceived and created on-site, permeable and susceptible to everything in the territory it takes place in: its geography, its history, its stories, its architecture… and its residents.

All the films are created using the same methodology yet each one is genuinely unique and tells a totally different story, with a different plot and characters, and has a exclusive soundtrack that is specifically created for it.

NCNC movies without a video or celluloid camera, with no reel and no screening hall !

Comments are closed.

The NCNC team is dedicated to creating artistic activities in public space with the collaboration of the community. With NCNC (Nuovo Cinema Neo Cinetico) the team develops community based site-specific artistic projects blending cinema, photography, fine arts, performing arts and intervention in public space relying on and restoring cinema’s basic essence: movement.

In its first creation- NCNC FILMS – the NCNC team explore the thin line between reality and fiction, setting the public on an itinerant, expressive and spontaneous journey – movie, discovering the strength of the unknown fragilities in a city or a village. A road movie of a new cinematic genre that takes place in both public and private spaces…a real experience in real life, which offers the public a chance to get lost in a fictional world full of local mythologies, anecdotes and little stories …

NCNC Team members :

Prisca Villa
Gary Shochat
Jérémie Steil
Christophe Nozeran
Alberto Carreño
Laurent Driss
Amanda Diaz-Ubierna

Comments are closed.

Festival d’Avignon Off 2016 – Coup de poing théâtral!

Du 9 au 20 juillet (relâche les 13 et 14) – 20h30

Base Nautique / Société Nautique – Ile de la Barthelasse

> Découvrez les images de la Cie des Sirventès à Avignon par ici <

Visuel La nuit juste avant les forêts

Avec Félicien Graugnard et Patrice De Bénédetti – Mise en scène : Didier Taudière.

«…et ils vous exterminent à coup de mitraillette… mais alors tant pis, je t’aurais dit au moins ce que j’avais à te dire… » B.-M. Koltès

Entre chien et loup, dans cette lumière-appât de crépuscule, un homme virevolte et soliloque, sans un argent en poche, apparaissant et disparaissant au coin de la rue…
Il y a aussi ce type d’on ne sait d’où, fringué en général d’opérette, qui fait vibrer armant les cordes de sa basse électrique, qui accompagne comme un murmure, jalonne comme un cri, n’en finit pas de perturber ce vagabondage dans cette sorte de ville.

La NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS est l’un des plus beaux monologues du répertoire contemporain… Ce texte brut, poétique, ironique et écorché a été écrit en 1977. Il conserve une actualité déconcertante, en résonance avec cette certaine atmosphère, où l’on questionne l’identité par le biais du rejet et de la haine. Jouer « La nuit… » dans la rue, avec la rue, est une « sacrée manière douce » de rendre ce texte à la ville.

Travailler ce spectacle comme un « événement » qui surgirait, presque par hasard, comme un Happening, permettant une percée dans les réflexes conditionnés du spectateur.
Déjouer la frontalité, bousculer les habitudes. Confronter au texte de Koltès un travail de corps et explorer les résonances ou dissonances possibles.Trouver l’impudeur du corps qui dévoile ses failles, qui souffre de solitude, qui parfois tente de se dissimuler derrière des mots. Incarner ce personnage sans nom, qui n’est autre qu’un être humain livré à la vie comme tout un chacun, usant de toutes les armes à disposition, charme, pitié, confidence, confiance… pour être aimé, pour ne pas mourir…

www.melando.org/lanuit


LA COMPAGNIE

La compagnie des Sirventès est une compagnie de théâtre co-fondée en 2007 par Félicien Graugnard, avec l’envie d’explorer le spectacle vivant là où il n’est pas, peu ou plus attendu. Félicien est un comédien agréablement tiraillé entre la fascination du complexe champ des possibles qu’offre la rue et la fascination pour un théâtre en salle auquel il porte une affection évidente. Il rêve de rencontres entre les genres et les gens et comme le proposait Laurent Tezieff, d’un théâtre qui s’efforce de refuser à la fois l’imposture intellectuelle et la facilité; un théâtre de tentatives pour trouver l’espace entre le divertissement pur et l’élitisme où l’Homme puisse s’interroger à la fois sur lui-même et la société dans laquelle il vit.

 

Comments are closed.

Padox, maîtres du désordre

Laboratoire d’expérimentations artistiques dans l’espace public

Padox est une figure de notre époque, qui erre dans l’espace public et explore notre société en s’immisçant dans ses failles et ses recoins. Avide de connaître et de comprendre les rouages de nos quotidiens, Padox assouvit sa curiosité par l’expérience. Il observe, puis reproduit ce qu’il a vu par mimétisme, tantôt avec maladresse, tantôt avec poésie et parfois avec génie. Il arrive alors que par cette assimilation approximative de nos rites il mette en évidence nos absurdités et s’en amuse.

Il détourne les codes, les objets et l’architecture, s’en empare, explore les limites.

Padox, c’est une sorte de chamane, un « maître du désordre » capable de prendre toutes les formes. Il est toujours l’autre, celui qui vient d’ailleurs, celui qui est différent, endossant avec aisance et bienveillance les postures qui correspondent aux situations. Il est un reflet transformant.

Son caractère muet accentue, de toute évidence, sa capacité d’adaptation et de rencontre par le quiproquo.

Dominique Houdart, co-créateur de Padox, metteur en scène et en rue, les définit ainsi:

« Padox, c’est vous, c’est moi, c’est Guignol, Tintin, le Gros Dégueulasse, Bidochon et Gaston. Il a été inventé et écrit par Gérard Lépinois et créé par Alain Roussel.

Une marionnette pour représenter les Hommes, l’Homme d’aujourd’hui. »

 

> Notre intervention n’est ni un stage ni une formation. Nous défendons l’idée d’un laboratoire d’expérimentation artistique dans l’espace public et de la mise en scène d’interventions artistiques.

> L’organisateur a à sa charge de constituer le groupe de participants à l’atelier, avec un maximum de 15 personnes. L’atelier s’adresse à toutes les personnes qui ont envie d’expérimenter, avec ou sans expérience théâtrale. Préférable à partir de 16 ans

> Nous demandons un minimum de 4h de laboratoire par jour.

Comments are closed.

Comments are closed.

FUGIT

Con “Kamchàtka” llegaron, con « Habitaculum » se establecieron, y con « Fugit » la cía. Kamchàtka cierra la trilogía.

« Fugit » es una huida sugestiva; una huida no como medio de escape, sinó como una forma de lucha.

La evocación de una historia; la historia de los que se fueron y de los que se irán. Un homenaje a quien tuvo el coraje de desprenderse de lo superfluo, abandonar lo conocido e ir hacia la esperanza de un mundo mejor.

Post a Comment

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Fugit

Site specific street show, itinerant, rewritten on location, be it rural or urban.

It is fleeing, yet not as a way of escaping but as a means of resisting. It evokes a story ; the story of those who have left and of those who will be leaving. A homage to those who have had the courage to abandon the unnecessary, leave the familiar behind and move on, striving for a better world.

« In times like these, escape is the only way to stay alive and continue dreaming. »

Henri Laborit – Praise of flight

Duration: 90min

Comments are closed.

1. Informations générales

Le présent site melando.org est diffusé par l’association Melando en vue de promouvoir ses activités.

Il a été conçu par l’association Melando et Treizième Rugissant à l’aide du thème Pathaway de WordPress.

Il est hébergé par OVH – SAS au capital de 10 000 000 € – RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045 – Code APE 6202A – N° TVA : FR 22 424 761 419 – Siège social : 2, rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.

2. Propriétaire

www.melando.org est la propriété de l’association Melando:

Siège social: Mairie – Av. du Pic St Loup – FR-34380 Notre Dame de Londres

Bureaux: 21 route du Littoral – FR-34380 Saint Martin de Londres

Telf. 04 34 81 26 09 – contact [ at ] melando.org

Association loi 1901 n° W842000034

SIRET: 503 180 556 000 30 – APE: 9001Z

Licences d’entrepreneur de spectacle n°2-1055834 et 3-1055835

3. Protection des données

Les contenus mis en ligne par l’association Melando sur melando.org constituent une œuvre de l’esprit et sont protégés par la licence Creative Commons BY NC SA (cliquez-ici pour en savoir plus).

Du seul fait de sa connexion au site www.melando.org, l’utilisateur reconnaît accepter cette licence.

Les photographies et visuels présents sur le site sont exclus du champ de cette licence.

Les crédits des photographies utilisées sont mentionnés sur chaque page.

Toute demande peut être adressée par écrit à l’auteur de l’œuvre concernée.

4. Liens hypertexte

L’association Melando s’efforce de veiller à la légalité des contenus accessibles au moyen de liens hypertexte. L’utilisation de ces derniers permettant la connexion à d’autres sites ne permet en aucun cas d’engager la responsabilité de l’association Melando, tant en ce qui concerne les informations y figurant que les opérations qu’ils permettent de réaliser.

5. Caractéristiques techniques

Ce site est optimisé pour une résolution écran de 1280 x 800.
Il revient à l’utilisateur de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger ses propres données et logiciels de la contamination d’éventuels virus.

Comments are closed.

Née en 2007 et installée depuis 2009 en Pic St Loup, dans la campagne 30 minutes au nord de Montpellier, Melando, association loi 1901, a pour objectif de favoriser la rencontre et l’ouverture à l’Autre par le biais culturel, en travaillant à toucher les publics les plus larges possibles, en privilégiant les dispositifs artistiques innovants, les interventions dans l’espace public et sur la durée, les lieux non dédiés au spectacle.

>> Nous accompagnons des artistes travaillant dans l’espace public en production déléguée, diffusion, organisation de tournées en France et à l’international. Ce sont actuellement la Cie Kamchàtka, l’équipe NCNC, la Cie des Sirventès et les PADOX.

>> Depuis 2010, nous organisons Les Rencontres des Cultures en Pic St Loup, qui mêlent

> une saison de spectacles vivants, pluridisciplinaire et itinérante dans les villages de la Communauté de communes du Grand Pic Saint Loup,

> des projets artistiques participatifs qui associent les habitants et avec lesquels nous souhaitons travailler sur les paysages, la ruralité, l’identité, l’histoire, le cadre de vie et les problématiques du territoire.

Nous sommes particulièrement sensibles et attentifs aux projets transversaux souhaitant créer des ponts entre le monde rural et la culture, à ceux travaillant sur la fabrication de nouveaux mythes ou connectant notre territoire au monde, aux interventions en espaces naturels, à la redynamisation des communes rurales et périurbaines.

C’est ainsi que nous souhaitons travailler à des actions porteuses à la fois d’identité et d’ouverture, provoquant le dialogue entre l’ici et l’ailleurs pour mieux comprendre le monde et notre société.

« Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l’inverse, c’est de l’isolement que meurent les civilisations. » Octavio Paz

« La Culture est une résistance à la distraction. » Pier Paolo Pasolini

 

ADHÉREZ !

Vous trouvez que nos actions ont du sens, vous croyez qu’un territoire est vivant et agréable à vivre quand il est pétri de culture ? En plus de soutenir nos actions, vous bénéficiez du tarif réduit sur les spectacles payants de la saison des Rencontres des Cultures en Pic Saint Loup, recevez nos informations par email et le programme de nos manifestations par courrier.

Adhérez en ligne ici

ou téléchargez ici la fiche d’adhésion et renvoyez nous la accompagnée de votre règlement à l’ordre de à l’adresse suivante : Association Melando – Mairie – av. du Pic St Loup – 34380 Notre Dame de Londres.

Comments are closed.

 

 

 

La Cie Kamchàtka est un collectif d’artistes de diverses nationalités et provenant de disciplines artistiques différentes, fondé en 2006 à Barcelone, à la suite d’un workshop de théâtre de rue donné par Adrian Schvarzstein. Le travail du collectif est centré sur l’improvisation en groupe dans l’espace public ou sur des créations qui sont nécessairement ré-adaptés pour chaque lieu investi.

Depuis 2007, ils ont créé un langage poétique propre autour d’une trilogie sur les migrations humainesKamchàtka (2007), Habitaculum (2010) et Fugit (2014) – et ont travaillé dans 27 pays différents en Europe, Asie et Amériques. La compagnie propose également le workshop Migrar, une expérience humaine unique autour du spectacle Kamchàtka, pour les habitants de votre ville, ainsi qu’une production en salle avec l’Orchestre Symphonique de votre choix – Musique pour bêtes sauvages – une approche de la musique classique pour tous les publics.

L’ensemble de ces créations est disponible à la diffusion.

Membres du collectif: Cristina Aguirre, Maïka Eggericx, Sergi Estebanell, Claudio Levati, Andrea Lorenzetti, Judit Ortiz, Lluís Petit, Josep Roca, Edu Rodilla, Santi Rovira, Gary Shochat, Adrian Schvarzstein, Prisca Villa, Jordi Solé Andrés.

 

Comments are closed.

L’équipe NCNC mène des actions artistiques dans l’espace public et avec ses habitants. Avec le NCNC (Nuovo Cinema Neo Cinetico), le collectif développe des projets artistiques de territoire qui mêlent cinéma, photographie, arts plastiques, spectacle vivant et intervention dans l’espace public, et restitue au cinéma son essence première : le mouvement.

Dans sa première création – Les Films NCNC – explorant un fil sensible entre réalité et fiction, l’équipe NCNC nous embarque à la découverte d’un film expressif, imprévisible, spontané, itinérant, créé in situ, qui explore la force des fragilités inconnues d’une ville. Un road-movie d’un genre nouveau, une expérience pour se perdre, peuplée d’anecdotes des gens d’ici, de la ville rêvée, de métaphores mythologiques et poignantes…

Membres du collectif:

Prisca Villa
Gary Shochat
Jérémie Steil
Christophe Nozeran
Alberto Carreño
Laurent Driss
Amanda Diaz-Ubierna

et de nombreuses autres collaborations ponctuelles.

Comments are closed.

Palimpseste

Une création 2014-2016 de l’équipe NCNC

Palimpseste est un film d’animation du Nuovo Cinema Neo Cinetico, vivant, intéractif et fusionné au territoire.
Un personnage, un lieu, et leurs images décomposées, dessinées, projetées, affichées.
La faillite de la mémoire.

Nous matérialiserons dans l’espace public le passage d’un personnage qui n’y a pas existé, mais qui pourrait y avoir existé.
Nous mettrons en discussion les limites formelles, pour découvrir le potentiel infini de superposition d’informations, de réalités, de temporalités.

Un film qui puisse exister sur des territoires différents, se répéter, et dans le même temps ait la capacité de révéler chacun des lieux sur lesquels il est présenté, en prenant en compte les caractéristiques du territoire et en intégrant la participation du public au film.

Un film en 4 dimensions. Un film collage. Où le réel, le direct, le photogramme, l’espace public se fondent et se complémentent.

Comments are closed.

Musique pour bêtes sauvages

Concert de musique classique théâtralisé par la cie Kamchàtka, avec l’orchestre de votre choix

Pourquoi les concerts ne touchent-ils souvent qu’un certain type de public, et pourquoi ne voit-on que très rarement les familles ou les enfants au concert?

“Quand je vais voir un concert de musique classique il y a un orchestre en frac, des musiciens sous la conduite d’un chef d’orchestre qui agite ses mains en permanence, une salle de concert pleine de gens très attentifs et bien vêtus, une salle impeccable et bien éclairée avec des ouvreuses élégantes et polies, le silence absolu, et donc il faut bien avouer que parfois, je m’ennuie!”

Mais… est-ce que cela pourrait être exactement le contraire?

Un concert-spectacle basé sur des thèmes inspirés par des animaux: parfois les animaux ont des comportements humains et beaucoup plus souvent, les humains se comportent comme de vrais animaux !

Programme:
Camille Saint Saens (1835-1921 ): Le Carnaval des Animaux (1886)
et d’autres pièces autour des animaux.

La compagnie travaille à chaque fois avec un orchestre différent. Le spectacle a notamment été présenté au festival GREC de Barcelone en 2009 et au Singapore Arts Festival en 2010.

Comments are closed.

Les Rencontres des Cultures en Pic Saint Loup est le projet culturel de territoire que nous menons sur la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup dans l’Hérault (34).

Ci-dessous une synthèse de nos actions :

Les artistes passent du temps dans nos villages à votre rencontre, s’en imprègnent et créent à partir des lieux explorés et expériences vécues en Pic St Loup. Des moments uniques qui ne peuvent exister qu’ici, des regards atypiques sur notre quotidien et notre environnement. Plus. d’infos…


Les artistes retournent sur les bancs de l’école le temps d’un spectacle ou d’ateliers dans nos écoles, collèges et lycée. Plus. d’infos…

Les artistes sortent du cadre de la représentation de leur spectacle et vous proposent des ateliers ou rencontres de tous types, pour partager et se connaître, parfois créer ensemble, et toujours faire sauter les barrières entre créateurs et spectateurs.

 

La programmation : pluridisciplinaire et itinérante en milieu rural et péri-urbain de septembre à mai. Elle travaille sur l’ici et est ouverte sur l’ailleurs. Nous nous intéressons particulièrement à la ruralité, au paysage, à la vitalité des villages et plus généralement au territoire et ses problématiques.
Au sein de la programmation, certains spectacles ont un petit quelque chose en plus pour proposer toujours plus d’originalité et agiter le quotidien en Pic St Loup :


Spectacles en garrigues
: des spectacles au cœur de la garrigue. Attention les yeux, paysages magnifiques en fond de scène !

 

 

Balade Artistique en Garrigues : La garrigue au cœur du spectacles ! Des balades inoubliables dans le paysage, imaginées avec les artistes pour un coin de garrigue de notre choix.

 


Ajusté ici
: Des spectacles différents à chaque représentation, qui sont réadaptés au lieu dans lequel nous demandons aux artistes de jouer.

 

 

Zoom sur : Gros plan sur un sujet de société à travers des spectacles, rencontres, projections, ateliers. L’occasion de croiser les regards et de faire dialoguer artistes, professionnels et habitants.

 


Les Rencontres des Cultures en Pic Saint Loup ont pour ambition de réunir anciens et nouveaux arrivés, de toutes générations et catégories sociales, autour de projets porteurs à la fois d’identité et d’ouverture.

Une saison itinérante de spectacles vivants, en rue, en salle, en paysages, chaque année de l’automne au printemps!

Les 8è Rencontres des Cultures en Pic St Loup en images par ici


Musique, théâtre, conte, danse, cirque, théâtre de rue, photographie, cinéma, vidéo, formes interdisciplinaires, originales, inclassables… les disciplines artistiques se côtoient et changent au gré des projets. Nous accordons une place importante à la présence des artistes dans l’espace public et les espaces de représentation non conventionnels (chez les gens, au café, dans les sites patrimoniaux du territoire).

Nous visons à fabriquer de la culture avec les gens grâce à la médiation des artistes invités et par le biais d’ateliers, de créations collectives, de recueils de témoignages et de tout processus original et inventif qui permette de sortir du rôle habituellement passif du spectateur et propose d’autres interactions entre artistes et habitants, dans la durée.

Comments are closed.

URBISCOPIE

urbiscopie.org

 

 

 

Urbiscopie rassemble des acteurs de tous horizons intéressés par les démarches sensibles impliquant citoyens, artistes, élus et professionnels dans des processus créatifs et participatifs, liés à la perception de leur cadre de vie et à sa transformation. On entend ici par cadre de vie, les dimensions spatiales, architecturales, esthétiques de notre environnement mais aussi, ses dimensions sociales, humaines et politiques.

Read More

Comments are closed.

Comments are closed.

Fugit

Théâtre de rue en déambulation, adapté à chaque territoire, urbain ou rural.

Une fuite non pas comme échappatoire mais comme forme de lutte. L’évocation d’une histoire. L’histoire de ceux qui s’en sont allés et de ceux qui s’en iront. Un hommage à ceux qui ont eu le courage de se détacher du superflu, d’abandonner les chemins balisés et d’espérer un monde meilleur.

« En des temps comme ceux-ci, la fuite est le seul moyen pour se maintenir vifs et continuer à rêver. »

Henri Laborit – Eloge de la fuite

Durée: 90min

Comments are closed.

 

Post a Comment

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

La nuit juste avant les forêts

Théâtre de rue brut, poétique, ironique et écorché

Il y a la pluie, les fringues mouillées, la chambre, les cons d’en bas, l’usine, le général du Nicaragua, la pute du 4ème, le syndicat international, la petite blonde pas trop bouclée et cette saloperie de quartier…

Entre chien et loup, dans cette lumière-appât de crépuscule, un homme virevolte et soliloque, sans un argent en poche, apparaissant et disparaissant au coin de la rue…

Il y a aussi ce type d’on ne sait d’où, fringué en général d’opérette, qui fait vibrer armant les cordes de sa basse électrique, qui accompagne comme un murmure, jalonne comme un cri, n’en finit pas de perturber ce vagabondage dans cette sorte de ville.

«…à toi ce sera dur d’expliquer, pour moi-même c’est dur pour tout bien comprendre… »

La NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS est l’un des plus beaux monologues du répertoire contemporain… Ce texte brut, poétique, ironique et écorché a été écrit en 1977. Il conserve une actualité déconcertante, en résonance avec cette certaine atmosphère, où l’on questionne l’identité par le biais du rejet et de la haine.

Jouer « La nuit… » dans la rue, avec la rue, est une “sacrée manière douce” de rendre ce texte à la ville.

Plus d'images : par ici

----

Durée: 85 minutes.
Spectacle en déambulation

 

Comments are closed.

La compagnie des Sirventès a été crée en 2007 par Félicien Graugnard et Sébastien Lemercier à l’occasion de leur première création commune « Quichotte voyage en mobylette ». Ce spectacle se jouait sur les places de villages, dans des granges ou des salles des fêtes. Là a commencé à se définir l’importance d’aller jouer dans des endroits où le théâtre n’est pas ou plus attendu.

Félicien Graugnard, devenu seul porteur du projet de compagnie, impulse ensuite Carton (2010), création pour laquelle il s’entoure du comédien André Layus, du musicien Nicolas Joseph, de la chorégraphe Laure Terrier et du metteur en scène Didier Taudière.

>> Ce fut l’occasion de préciser les grandes lignes des Sirventès, avec une orientation particulière pour le théâtre de rue, au sens de théâtre dans, avec et pour la rue, et de rêver des formes qui prennent en considération la rue dans sa globalité et qui, surtout, en font un partenaire de jeu au même titre que peuvent l’être la musique, les décors, la lumière, les spectateurs.

Les années 2013 et 2014 sont consacrées à la création de La nuit juste avant les forêts (B-M Koltès) pour la rue, actuellement en tournée.

Comments are closed.

Migrar

Workshop théâtre de rue et migrations

“Migrar”, plus qu’un atelier théâtre, est un voyage que la compagnie propose à tous ceux qui voudraient découvrir la ville dans laquelle ils sont arrivés ou de laquelle ils ne sont jamais partis, avec un regard différent, sans préjugés, avec la curiosité d’un enfant, en abordant la thématique de l’immigration.

“Migrar” est une expérience collective qui conçoit le théâtre comme un rituel social pour se découvrir, se réinventer, rencontrer l’histoire et les dynamiques de changement de nos sociétés.

“Migrar” donne l’opportunité de travailler avec un collectif, de partager des expériences et de se sentir migrant grâce au jeu.

“Migrar” ce sont des journées d’immersion et d’échanges entre les membres de la compagnie et les participants, dans l’objectif d’explorer la réalité qui nous entoure dans toute sa complexité, sa cruauté et sa beauté, à travers des techniques théâtrales, des jeux et des codes établis.

“Migrar” part d’une expérience individuelle et évolue vers le collectif.

 

Durée: de 3 jours à une semaine. Avec 3 ou 4 comédiens de la compagnie.

Il n’est pas nécessaire d’avoir des notions de théâtre. Il suffit d’être disposé à interagir avec un groupe et de se laisser porter vers une autre manière d’entrer en relation. Les techniques théâtrales utilisées servent à créer un langage propre et une cohésion de groupe qui permettent de redécouvrir le quotidien et ses réalités, et à apporter différents outils qui contribuent à une réflexion plus ample sur notre société.

Les participants devront apporter : vêtements souples pour exercices physiques, une valise ancienne, une photo de famille en noir et blanc, des vêtements anciens de couleur marron, grise ou noire : costume et chaussures pour les hommes, robe ou jupe, manteau et chaussures pour les femmes.

Comments are closed.

Habitaculum

Installation habitée – théâtre d’expérience

Ils vous invitent chez eux puis vous accueillent et vous racontent – toujours sans paroles – leur voyage, leurs souvenirs, leurs désirs et leurs illusions, leur nostalgie… Leur histoire est universelle, peut-être que c’est aussi la votre… Petit à petit, vous commencez à vous sentir à l’aise et vous plongez dans leur étrange univers, avec ses codes et ses coutumes. Ces nouveaux voisins réveillent votre humanité, la surprise et la simplicité d’une autre manière de vivre.

Habitaculum est une expérience unique.

“Habitaculum est une oeuvre joyeuse, sans une seule parole. Ce théâtre des sens, participatif…”

La Vanguardia

“Un voyage vers la mémoire et l’oubli.”

Marta Oriach

Durée: cela dépendra de vous!

Comments are closed.

Carton

Une errance en place pendant 4 heures – théâtre de rue

Trois « asphaltisés » qui parfois ne font rien. L’un est assis sur une poubelle au milieu d’un tas de cartons, l’autre brique son accordéon, le troisième est couché sur son flanc, sous un banc, la tête recouverte d’un journal. Ils sont là parmi les passants qui passent, les enfants qui jouent et les amants fébriles.

Le public (les passants) qui s’arrête et les observe, à cet instant, a la vision d’un espace en respiration. Sʼil s’ était arrêté une demi heure plus tôt, il aurait pu voir ces trois êtres intrigants danser un ballet de cartons pour la place jusqu’à édifier une tour monumentale, balayée bientôt par une bourrasque de vent laissant place à un champ de ruine, les cartons gisants sur le pavé. Et si le public revient ou s’arrête deux heures plus tard il verra, probablement, l’un des trois, murant de cartons les ouvertures de la place, tandis que le second passe la serpillière sur les trottoirs et que le troisième, lui, est plongé jusqu’au nombril dans la bouche d’ égout occupé à dessiner à la craie d’immenses pétales transformant ce trou béant en une fleur.

Ils sont là, visibles, de façon plus ou moins ostentatoire, plus ou moins discrète, mais bien présents.

Le monde de la rue dans lequel certains vivent à plein temps est l’objet d’une fascination certaine. Censé être en marge de notre société, il occupe pourtant une place essentielle et primordiale, celle du « garde-fou », c’est l’ultime menace pour le cancre ou pour l’adulte qui oublierait l’importance de « réussir » sa vie. « Si tu n’obéis pas, si tu ne travailles pas bien à l’école, à l’usine, au bureau, tu finiras dans la rue… ». Grossière et triste menace enfantine…

Clochards, SDF, Mendiants, Errants, Désocialisés, Exclus, Marginaux, Sans-papiers, Asphaltisés… Sont-ils si différents de nous, ces gens à qui l’on prête une multitude d’appellations comme pour ne pas les nommer? Ou ne sont-ils que notre reflet? Comme s’ils avaient « pour objet d’être le miroir de la nature, de montrer à la vertu ses propres traits, à l’infamie sa propre image… » ?

Comments are closed.

Les films NCNC - Projets artistiques de territoireTéléchargez le dossier artistique

Les yeux d’un appareil photo, le corps d’un texte, les oreilles d’un inconnu, pour arriver à toucher le squelette d’un urbanisme rempli d’histoires oubliées ou enfouies. Mouvement/arrêt, oubli/souvenirs, une histoire à écrire et à partager.

On aime la façon dont Prisca Villa et son équipe saisissent et embrassent la ville. Les territoires qui les ont accueilli n’en sortent jamais indemnes. Ils s’en souviennent longtemps, parce qu’avec eux, la ville accouche du meilleur d’elle même.”
Fred Sancère, directeur de Derrière le Hublot à Capdenac

“ NCNC c’est avant tout une rencontre humaine entre des habitants et une équipe artistique. Un projet qui creuse des sillons, crée des frictions, des rencontres pour aboutir à une création in situ et unique. Peu de projets participatifs parviennent autant à marquer les esprits et les cœurs. Trois ans après, de nombreuses personnes nous en parlent encore comme un moment fort dans leur vie. ”
Pierre Boisson et Quentin Dulieu, ARTO à Ramonville

 

Projections Akhfa2027 Celleneuve, Montpellier

 “Akhfa 2027”, Celleneuve, Montpellier, France – february 2016

 

Depuis 2009 l’équipe NCNC réalise des films uniques et itinérants qui appartiennent à un nouveau genre de cinéma : le NCNC (Nuovo Cinema Neo Cinetico). Chacun de ces films est le fruit de 4 mois de travail, dont 4 semaines non consécutives sur le terrain, dans le quartier ou le village investi.

Ils sont tous créés in-situ,

perméables au territoire dans lesquels ils ont lieu, à sa géographie, son histoire, ses histoires, son architecture… et à ses habitants.

Chacun des films est réalisé selon la même méthodologie mais raconte une histoire différente, a un scénario précis, une bande son unique et des personnages propres.

Un film NCNC est réalisé sans caméra, sans pellicule ni salle de projection !

Comments are closed.

Kamchàtka

Théâtre de rue en déambulation

Huit personnages perdus dans la ville, chacun avec sa valise. Voyageurs ou migrants ? Ingénus, curieux, les émotions à fleur de peau, ils ne connaissent pas nos normes, nos règles, notre mode de vie. Leur jeu est si subtil qu’il se confond avec la réalité. S’ouvre alors un espace de dialogue, où le spectateur devient acteur de l’échange et de l’expérimentation. Kamchàtka n’est finalement qu’un miroir : celui de nos comportements face à l’Autre, l’Etranger, le Différent. Allons-nous construire le futur avec les Kamchàtka ou les rejeter ?
Un théâtre de rue intense, actuel et percutant, qui danse sur les frontières et valse avec notre humanité.

27 pays et plus de 350 représentations depuis 2007 !

Durée: entre 60 et 80min.

Comments are closed.

  • Kamchàtka

    Une création de la Cie Kamchàtka dirigée par et sur une idée d'Adrian Schvarzstein. Avec Cristina Aguirre, Maïka Eggericx, Sergi Estebanell, Claudio Levati, Andrea Lorenzetti, Judit Ortiz, Lluís Petit, Josep Roca, Edu Rodilla, Santi Rovira, Gary Shochat, Prisca Villa.

    >> Prix 2008 du meilleur spectacle au festival international de rue MiramirO de Gand (Belgique).

    Une production de CARRER88, SL accompagnée par Melando.
    > Aide aux tournées: INAEM, Institut Ramon Llull.

    Photos: Kamchàtka, Rê Forato, Peter Van Der Zouwen.

  • Melando: théâtre de rue, projets participatifs et in situ

    >> accompagne des artistes travaillant dans l'espace public en production et diffusion
    >> organise les Rencontres des Cultures en Pic Saint Loup, une saison itinérante de spectacles vivants
    >> mène des projets artistiques participatifs avec les habitants

  • Nous trouver

    21 route du Littoral
    34380 Saint Martin de Londres
    France

    +33 4 34 81 26 09
    +33 6 10 78 38 81

    contact [ at ] melando.org