• Aller à la rencontre de l’autre, en marge des chemins bornés

La compagnie des Sirventès a été crée en 2007 par Félicien Graugnard et Sébastien Lemercier à l’occasion de leur première création commune « Quichotte voyage en mobylette ». Ce spectacle se jouait sur les places de villages, dans des granges ou des salles des fêtes. Là a commencé à se définir l’importance d’aller jouer dans des endroits où le théâtre n’est pas ou plus attendu.

Félicien Graugnard, devenu seul porteur du projet de compagnie, impulse ensuite Carton (2010), création pour laquelle il s’entoure du comédien André Layus, du musicien Nicolas Joseph, de la chorégraphe Laure Terrier et du metteur en scène Didier Taudière.

>> Ce fut l’occasion de préciser les grandes lignes des Sirventès, avec une orientation particulière pour le théâtre de rue, au sens de théâtre dans, avec et pour la rue, et de rêver des formes qui prennent en considération la rue dans sa globalité et qui, surtout, en font un partenaire de jeu au même titre que peuvent l’être la musique, les décors, la lumière, les spectateurs.

Les années 2013 et 2014 sont consacrées à la création de La nuit juste avant les forêts (B-M Koltès) pour la rue, actuellement en tournée.

Comments are closed.